Open Access
Numéro
CMLF 2008
2008
Numéro d'article 062
Nombre de pages 18
Section Didactique et enseignement, français langue maternelle, français langue seconde
DOI https://doi.org/10.1051/cmlf08262
Publié en ligne 9 juillet 2008
Congrès Mondial de Linguistique Française, Paris, France, 2008
DOI: 10.1051/cmlf08262

Ancrages linguistiques de la didactique de l'écriture à l'école primaire

C. Doquet-Lacoste

claire.lacoste@bretagne.iufm.fr

Publié en ligne le 9 juillet 2008

Résumé
L’objectif de cet article est la mise en relation des différents modèles de l’enseignement de l’écriture et des approches linguistiques sur lesquelles ils se sont appuyés. A travers un parcours historique balisé en quatre temps principaux (la rédaction, l’expression écrite, la production d’écrits et l’écriture individuelle), l'article tente d’éclairer divers aspects des prescriptions didactiques par les approches de la langue dont on peut les rapprocher. Le premier constat est que la sphère scolaire n’a jamais ignoré les recherches en linguistique et qu’une certaine porosité est visible, du moins dans le sens linguistique-didactique, même si l’on observe, comme toujours dans les communications entre disciplines, un certain décalage temporel entre le travail d’une notion en linguistique et son appropriation par la didactique. La spécificité de leur utilisation par la didactique, qui peut être le signe de leur intégration et de la transposition de savoirs linguistiques en savoirs didactiques évoquée en introduction, est la manière dont sont présentées les données, qui reflète le propos principal des recherches : au contraire de ce que la linguistique a l’habitude de produire, il ne s’agit pas d’une élaboration partant de catégories de langue mais d’une succession d’études de cas dont la raison d’être est l’illustration d’une thèse fondamentalement didactique, centrée en général sur les traces de processus d’apprentissage. La mise en perspective historique montre qu'une des conséquence de l’émergence de la didactique en tant que champ disciplinaire spécifique se fait jour à travers l'explicitation de ses sources théoriques et de son ancrage épistémologique et méthodologique.



© Institut de Linguistique Française 2008