Open Access
Numéro
CMLF 2008
2008
Numéro d'article 083
Nombre de pages 11
Section Discours, pragmatique et interaction
DOI https://doi.org/10.1051/cmlf08193
Publié en ligne 9 juillet 2008
Congrès Mondial de Linguistique Française, Paris, France, 2008
DOI: 10.1051/cmlf08193

Entre évaluation formulaïque et résumé généralisant : le rôle de la DD dans la clôture d'épisodes conversationnels

A.-S. Horlacher

anne-sylvie.horlacher@unine.ch

Publié en ligne le 9 juillet 2008

Résumé
Cette étude s’intéresse à la façon dont les locuteurs font intervenir la dislocation à droite (désormais DD) comme dispositif syntaxique dans les phases de clôture. Après un bref encadrement théorique sur le concept de closing pour clarifier à quel type de clôture nous nous référons, nous tenterons d’illustrer comment une structure marquée syntaxiquement contribue à la clôture d’épisodes conversationnels. A partir d’entretiens semi-directifs en français mettant en scène un(e) enquêteur-/trice, accompagné(e) soit d’enseignants ou d’élèves invités à se prononcer sur le bilinguisme, les analyses mettront en évidence que les DD interviennent souvent pour résumer une séquence sous la forme d’une évaluation formulaïque, recourant à des expressions figées relevant du sens commun. En outre, elles sont souvent utilisées par les locuteurs pour marquer la fin d’une argumentation ou d’un raisonnement et ainsi clore leur activité participante. Enfin, ces DD apparaissent fréquemment sous la forme d’un énoncé récapitulatif ou d’un commentaire global qui réduit la complexité des propos échangés, tout en cherchant à susciter l’accord des participants avant le passage à une autre séquence. Ainsi, ce dispositif – sans apporter de nouveaux éléments relatifs au topic ou à la séquence concernée – contribue cependant à la clôture, en évaluant et en résumant le discours précédent. En décrivant les ressources grammaticales, lexicales et prosodiques auxquelles les participants recourent de façon récurrente pour arriver à clôturer conjointement une séquence conversationnelle, nous verrons que l'utilisation de la DD en guise de clôture séquentielle ne fait que confirmer l'importance que revêt ce format syntaxique pour l'organisation du discours.



© Institut de Linguistique Française 2008