Open Access
Numéro
CMLF 2008
2008
Numéro d'article 182
Nombre de pages 14
Section Sémantique
DOI https://doi.org/10.1051/cmlf08176
Publié en ligne 9 juillet 2008
Congrès Mondial de Linguistique Française, Paris, France, 2008
DOI: 10.1051/cmlf08176

La Direction Latérale en Français

A. Costachescu

acostachescu@yahoo.com

Publié en ligne le 9 juillet 2008

Résumé
La communication La Direction Latérale en Français est consacrée à la présentation des relations spatiales projectives (externes) situées sur l’axe latéral. Les items prototypiques pour l’expression de l’orientation latérale sont les lexèmes gauche et droite qui expriment cette direction en tant qu’adjectifs dans des syntagmes nominaux ou en tant que parties constitutives des prépositions composées à gauche (de) et à droite (de), introduisant des adverbiaux de type directionnel. Après l’examen d’un corpus électronique, nous avons décrit d’abord l’orientation latérale intrinsèque des objets et ensuite les relations directionnelles entre la cible, l’entité à localiser, et le site, l’espace où est situé la cible: la cible se trouve dans une zone du site définie par la direction latérale. Le corpus nous a montré que l’orientation intrinsèque fonctionnelle est moins fréquente pour l’orientation latérale que pour l’orientation frontale. En revanche, l’expression linguistique de l’orientation en miroir est relativement fréquente sur l’axe latéral, tandis qu’elle est plus rare sur l’axe frontal. La deuxième partie de l’article comporte une tentative de modélisation formelle de l’orientation latérale. Michel Aurnague a proposé dans plusieurs travaux (par ex. Aurnague, Vieu et Borillo 1997 et Aurnague 2004) un système formel complet pour expliciter la sémantique des relations spatiales topologiques et projectives. Dans le cas des relations projectives directionnelles, Aurnague a modélisé seulement l’axe vertical et l’axe frontal, laissant de côté l’axe latéral. Nous avons proposé une description sémantique de l’orientation latérale, en reprenant, complétant et, parfois, modifiant le système d’Aurnague.



© Institut de Linguistique Française 2008