Open Access
Numéro
CMLF 2008
2008
Numéro d'article 118
Nombre de pages 14
Section Linguistique du texte et de l’écrit, stylistique
DOI https://doi.org/10.1051/cmlf08172
Publié en ligne 9 juillet 2008
Congrès Mondial de Linguistique Française, Paris, France, 2008
DOI: 10.1051/cmlf08172

Analyser le discours écrit : les configurations relationnelles en français contemporain

G. Agresti

giagresti@yahoo.it

Publié en ligne le 9 juillet 2008

Résumé
Dans cet article nous proposons une démarche d’analyse du discours, notamment écrit, fondée sur le critère de la relationalité textuelle. Pour ce faire, nous revenons d’abord sur la nature du discours en général, afin d’établir une terminologie à haut rendement : le « Sujet », le « Maillage social », la « Visée » et le « Texte » sont les quatre éléments fondamentaux interdépendants que le « Discours » synthétise. Ensuite, sur ce soubassement conceptuel nous introduisons la notion de « configuration relationnelle », qui nous permet, tant au niveau de la macrostructure (on parle alors de « châssis relationnels ») qu’au niveau de la microstructure (par le biais de « dispositifs relationnels ») d’asseoir quelques différences foncières entre la dynamique du discours oral et celle du discours écrit – différences découlant principalement de la variation du statut de l’interaction, le Sujet pouvant être personnel, indéfini ou impersonnel et l’Autre, avec lequel il est en relation, présent, absent ou latent. En conclusion, nous passons de la théorie à la pratique moyennant un exemple relevant de l’écrit, à savoir un tract politique reproduit en fac-similé, dont nous nous bornons à examiner quelques traits particulièrement saillants au point de vue de l’analyse configurationnelle.



© Institut de Linguistique Française 2008