Open Access
Numéro
CMLF 2008
2008
Numéro d'article 051
Nombre de pages 10
Section Didactique et enseignement, français langue maternelle, français langue seconde
DOI https://doi.org/10.1051/cmlf08318
Publié en ligne 9 juillet 2008
Congrès Mondial de Linguistique Française, Paris, France, 2008
DOI: 10.1051/cmlf08318

A l'intersection de l’analyse des productions d’apprenants en français langue étrangère, de l’évaluation de leurs compétences et de la programmation de l’enseignement : regards sur un domaine de la didactique du français

G.D. Véronique

daniel.veronique@univ-paris3.fr

Publié en ligne le 9 juillet 2008

Résumé
Depuis une trentaine d’années, de nombreux travaux ont été consacrés à l’étude de l’appropriation du français par de multiples populations d’apprenants – enfants et adultes, acquérant le français, langue étrangère ou langue seconde en milieu scolaire ou par contacts – provenant de diverses aires linguistiques (Carlo et coll. à paraître). L’état actuel de la description de l’appropriation de la grammaire du français permet de mettre en lumière certaines propriétés de cette langue, qui confirment ou que complète ce que la linguistique descriptive du français a établi par d’autres voies. Cette idée sera illustrée par une étude de la mise en place de la négation et de la modalisation (verbes modaux et particules de portée) dans les grammaires d’apprenants de français, langue étrangère. La description de l’appropriation grammaticale saisit la dynamique de la construction et de l’évolution des connaissances linguistiques. À ce titre, elle propose une « formalisation » des représentations grammaticales mobilisées par le locuteur - apprenant, mais elle fournit également des indications sur le degré de labilité de ses connaissances, sur la dynamique qui les anime. Ce format de description peut susciter des débats épistémologiques et didactiques. Le détail de l’évolution des grammaires d’apprenant devrait influencer la programmation linguistique pour l’enseignement et les opérations d’évaluation des connaissances en français, langue étrangère. Cependant, la mise au point d’une grammaire pédagogique est une opération complexe qui ne saurait se résumer à la simple transposition de la description des parcours d’appropriation de la grammaire en parcours d’enseignement. De même, le procès d’évaluation des connaissances de l’apprenant étranger en français (voir par exemple le Test de connaissance du français - TCF) obéissant à une démarche psychométrique, ne saurait être influencée directement par les recherches acquisitionnelles. Cette intervention abordera également ce volet de la didactique du français (langue étrangère). Le propos de cette intervention est de parcourir une zone de la didactique du français où se croisent des préoccupations linguistiques, psycholinguistiques et praxéologiques en montrant leurs articulations, en s‘appuyant sur des objets grammaticaux précis. Au-delà du détail des discussions, il s’agit bien de situer la didactique du français au sein du dialogue qu’elle doit conduire avec les sciences du langage. De ce point de vue, l’activité de la didactique du français dans le secteur qu’explore cette intervention peut être utilement comparée à celle de l’applied linguistics dans les pays de langue anglaise ou de la Sprachlehr und Lern Forscshung dans les pays de langue allemande.
Référence Carlo, C., Granget, C.Kim, J.-O., Prodeau, M., Véronique, D. (à paraître). Acquisition de la grammaire du français langue étrangère.Didier



© Institut de Linguistique Française 2008