Open Access
Numéro
CMLF 2008
2008
Numéro d'article 229
Nombre de pages 14
Section Syntaxe
DOI https://doi.org/10.1051/cmlf08307
Publié en ligne 9 juillet 2008
Congrès Mondial de Linguistique Française, Paris, France, 2008
DOI: 10.1051/cmlf08307

Réflexions sur l'ordre des mots en français (les constituants majeurs de l'énoncé)

C. Muller

Claude.Muller@u-bordeaux3.fr

Publié en ligne le 9 juillet 2008

Résumé
Cette présentation vise à permettre la discussion sur la problématique de l'ordre des mots en français, entendu comme l'ordre des constituants majeurs de l'énoncé. L'exposé présente l'ordre basique de la phrase, puis les structures particulières à inversion, du sujet clitique d'une part, du sujet nominal de l'autre, ainsi que l'antéposition de l'objet. Trois des communications proposées portent sur l'un ou l'autre de ces points. L'accent a été mis sur les observations des dernières années, plus que sur les formalismes qui en rendent compte dans les différentes théories syntaxiques. Un certain nombre de points restent problématiques: le sujet clitique est-il à analyser en syntaxe ou en morphologie? comment décrire les ruptures de la constituance dans les constructions à inversion à longue distance ? Les principales avancées constatées sont dues à la prise en compte de paramètres informatifs, à l'analyse fine des structures à inversion et antéposition, au statut syntaxique des termes dans les constructions marquées (par exemple le sujet nominal dans les constructions à inversion stylistique), enfin à la prise en compte de données orales. Un point est à souligner : de plus en plus d'approches considèrent que l'ordre est relativement autonome vis à vis de la constituance, même dans une langue à ordre grammatical comme le français.



© Institut de Linguistique Française 2008