Open Access
Numéro
CMLF 2008
2008
Numéro d'article 056
Nombre de pages 13
Section Didactique et enseignement, français langue maternelle, français langue seconde
DOI https://doi.org/10.1051/cmlf08298
Publié en ligne 9 juillet 2008
Congrès Mondial de Linguistique Française, Paris, France, 2008
DOI: 10.1051/cmlf08298

Les objets grammaticaux dans les pratiques en classe de français, langue première et étrangère

S. Canelas-Trevisi

canelas.trevisi@wanadoo.fr

Publié en ligne le 9 juillet 2008

Résumé
La présente intervention s’attache à développer un thème de recherche en didactique, les pratiques en classe autour des objets grammaticaux enseignés, et à le mettre en perspective par rapport à la sectorisation de la didactique du français. Ce thème est abordé selon un double point de vue : les savoirs de référence d’une part, la séquentialité des actions verbales et non verbales repérables en situation, d’autre part. Dans la première partie, l’analyse de l’appareil grammatical de l’enseignement du français en Suisse romande montre le rôle central attribué aux manipulations, initialement transposées à partir des procédures théoriques de la grammaire générative. La deuxième partie interroge des données de classes recueillies à l’école secondaire inférieure à Genève, dans le cadre d’un vaste projet de recherche (Schneuwly et Dolz, à paraître). Il s’agit de deux séquences d’enseignement sur un objet grammatical : la subordonnée relative. Nos outils méthodologiques tentent de combiner une théorie de l’action (Bronckart, 2004) avec des concepts didactiques (Sensevy et Mercier, 2007) dans le but de cerner le sens des manipulations observées. L’analyse critique montre que les manipulations servent davantage à identifier les usages normés qu’à décrire les propriétés des données de langue à l’aide de procédures codifiées. La troisième partie s’intéresse aux objets grammaticaux enseignés dans des cours de FLE pour des publics adultes, de niveau universitaire. L’analyse d’une dizaine de séquences de classes ordinaires montre un foisonnement d’objets grammaticaux, mobilisés dans des activités où les dimensions de la description et de l’emploi situé sont très imbriquées. Ces analyses, visant à cerner la forme et le sens des objets grammaticaux enseignés et des actions relatives à leur mise en œuvre, constituent à nos yeux un préalable nécessaire à la construction de modèles didactiques et de technologies d’intervention sur le terrain. Bibliographie Bronckart, J.-P. (2004). Pourquoi et comment analyser l’agir verbal et non verbal en situation de travail ? In J.-P. Bronckart & groupe LAF (Ed.), Agir et discours et situation de travail (pp. 11-144). Université de Genève : Cahiers de la section des sciences de l’éducation, 103. Sensevy G. & Mercier A. (2007). Agir ensemble. L'action didactique conjointe du professeur et des élèves. Rennes : PUR. Schneuwly, B. & Dolz, J. (en préparation). La construction de l'objet enseigné en français. Analyse du travail de l'enseignant en classe sur la grammaire et sur la production écrite.



© Institut de Linguistique Française 2008