Open Access
Numéro
CMLF 2008
2008
Numéro d'article 191
Nombre de pages 11
Section Sémantique
DOI https://doi.org/10.1051/cmlf08171
Publié en ligne 9 juillet 2008
Congrès Mondial de Linguistique Française, Paris, France, 2008
DOI: 10.1051/cmlf08171

Traitements sémantiques du lexique français (1550-1694). Vers l’invention du dictionnaire monolingue

F. Mazière and S. Delesalle

frmaziere@wanadoo.fr
rowlson.delesalle@noos.fr

Publié en ligne le 9 juillet 2008

Résumé
Les récentes études sur l’histoire des outils linguistiques ont permis de repenser la relation entre grammaires et dictionnaires à l’age classique. Dès l'autonomisation du français par rapport à l'héritage latin se sont posées des questions de sémantique lexicale spécifiquement formulées pour les mots français, leur morphologie, leurs équivoques, leurs “ modes de signifier”. Des études, des méthodes, des grammaires ont été le lieu de traitements qui cherchaient à organiser un lexique raisonné. De ces créations de champs, de ces listes de dérivations, de ces interrogations sur la synonymie et sur le rôle du syntagme nom+adjectif, de ces préoccupations concernant le sens lié à l’origine,sont directement issus les premiers dictionnaires monolingues qui paraissent à la fin du 17ème siècle. Des outils linguistiques divers ont donc durant plus d'un siècle assuré un rôle compliqué, de stabilisation des questionnements et des traitements, avant l'invention de l'outil aujourd'hui évident qu'est le dictionnaire monolingue. La communication s’appuie sur l’analyse d’ouvrages ou d'auteurs souvent peu connus. C’est le cas de Jean Macé, un carme auteur de la première Grammaire Générale et Raisonnée, et compilateur des premières “censures” sur les Remarques de Vaugelas, mais aussi de Claude Irson, dont on méconnait en général le travail sur le lexique. C’est cependant cet auteur qui peut être considéré comme le maillon manquant entre la Grammaire Générale et Raisonnée de Port Royal (1660) et le Dictionnaire de l’Académie (1694) qui propose un lexique particulier (français) raisonné.



© Institut de Linguistique Française 2008