Open Access
Numéro
CMLF 2008
2008
Numéro d'article 175
Nombre de pages 13
Section Sémantique
DOI https://doi.org/10.1051/cmlf08084
Publié en ligne 9 juillet 2008
Congrès Mondial de Linguistique Française, Paris, France, 2008
DOI: 10.1051/cmlf08084

Approximation par Arrondissement: le Cas de Quelques Quantifieurs Prépositionnels

S. Adler and M. Asnes

sadler@univ.haifa.ac.il
maria.asnes@gmail.com

Publié en ligne le 9 juillet 2008

Résumé
Dans cet article il sera question d'étudier l'emploi quantificationnel de aux environs de, autour de et aux alentours de, tel qu'il est illustré par l’exemple suivant: (1) Ecrire aux environs de/ autour de/ aux alentours de 25 feuilles d’impression. Ces expressions, catégorisées par le lexique comme des locutions prépositives, sont communément associées au domaine spatio-temporel. L’exemple (1) montre pourtant clairement qu'en plus desdits emplois, ces expressions peuvent modifier la quantification fournie par le numéral cardinal, ce qui nous permet de les considérer comme des modifieurs de quantifieurs. Dans ce qui suit, on enquêtera sur la possibilité d'associer ces expressions au domaine de la quantification. On procédera préliminairement à la question du statut catégoriel de ces opérateurs pour passer ensuite à leurs propriétés en tant que quantifieurs. Comme, en fait, peu de chercheurs ont associé les locutions prépositives au domaine de la quantification (cf. Gross 1977, Melis 2001 et 2003, Vaguer 2005 et 2006), la présente étude, qui se situe à la lignée de Melis 2003 et constitue une suite à notre recherche antérieure portant sur la quantification prépositionnelle, se propose essentiellement de mettre en valeur la quantification par aux environs de, autour de et aux alentours de - des opérateurs d'arrondissement non monotones et non bornés - à la lumière de deux autres classes de quantifieurs prépositionnels d'approximation. La première, comportant jusqu'à et au-delà de qui sont des quantifieurs monotones bornés; la seconde, comportant près de qui est un opérateur d'approximation asymptotique. Tout en partageant avec Melis 2003 l’idée essentielle selon laquelle certaines locutions prépositives peuvent fonctionner comme quantifieurs, nous considérons, contrairement à lui, que autour de/aux environs de/aux alentours de peuvent former non seulement des groupes prépositionnels, mais aussi des groupes nominaux (tout comme près de, jusqu’à, etc.) et que la quantification en autour de/aux environs de/aux alentours de et celle en près de ne relève pas du même type : il s’agit de l’approximation par arrondissement dans le premier cas, et de l’approximation par rapprochement asymptotique dans le second.



© Institut de Linguistique Française 2008