Open Access
Numéro
CMLF 2008
2008
Numéro d'article 122
Nombre de pages 10
Section Linguistique du texte et de l’écrit, stylistique
DOI https://doi.org/10.1051/cmlf08147
Publié en ligne 9 juillet 2008
Congrès Mondial de Linguistique Française, Paris, France, 2008
DOI: 10.1051/cmlf08147

Genre et variations stylistiques en sémantique textuelle

C. Gérard

christophe.gerard@univ-provence.fr

Publié en ligne le 9 juillet 2008

Résumé
Malgré leur importance pour l’étude des arts du langage et la linguistique du texte en général, les rapports entre genre et style demeurent peu étudiés, même dans des domaines aussi propices que la poétique et la stylistique. Les méthodes de la linguistique de corpus assurent à présent la mise en oeuvre empirique de cette problématique aux paliers du mot et de la phrase. Plus précisément, comme elle reflète la diversité des usages oraux et écrits d’une langue historique, l’étude des variations lexicales et morphosyntaxiques dues aux discours et aux genres permet d’apprécier, par contraste, les régularités qui relèvent en propre de l’individuel. La notion de style s’identifie alors à celle d’idiolecte, pour un empan qui va des unités lexicales aux phénomènes transphrastiques. Au-delà, les rapports entre genre et style intéressent l’étude de la textualité, et en particulier l’interaction entre les deux plans de l’expression et du contenu. Opérant à ce palier d’analyse, cette étude expose d’abord la méthodologie d’une sémantique des textes, pour l’appliquer ensuite aux tendances de composition qui caractérisent la pratique du poème en prose chez Gérard Macé (1946-). Sur la base d’équivalences sémantiques globales, on rapprochera des textes identifiés par une facture typographique et syntaxique analogue de façon à mettre en évidence des caractéristiques communes (thématiques, énonciatives et/ou narratives) qui, pour la majorité des textes examinés légitiment des "formes textuelles" stables propres à Macé.



© Institut de Linguistique Française 2008