Open Access
Numéro
CMLF 2008
2008
Numéro d'article 087
Nombre de pages 13
Section Discours, pragmatique et interaction
DOI https://doi.org/10.1051/cmlf08032
Publié en ligne 9 juillet 2008
Congrès Mondial de Linguistique Française, Paris, France, 2008
DOI: 10.1051/cmlf08032

Emergence et sédimentation de l'identité: la catégorie romand dans des activités d'entretien

N. Pepin

nicolas.pepin@unibas.ch

Publié en ligne le 9 juillet 2008

Résumé
Dans cet article, je m'intéresse aux procédés interactifs par lesquels les participants à des entretiens biographiques, des francophones vivant en Suisse romande, attestent leur identité. En partant de l'idée que posséder une identité revient à être enchâssé dans une ou plusieurs catégories, je focalise le travail d'ajustement que les locuteurs mettent en oeuvre autour et à partir de la catégorie romand. Dans ce cadre, j'accorde une attention particulière aux phénomènes stéréotypiques. Par l'analyse d'extraits transcrits, je vise à illustrer le caractère dynamique des catégorisations d'appartenance, en tant qu'elles dépendent à la fois des conditions immédiates de l’interaction et des constructions identitaires déjà établies, deux ensembles vis-à-vis desquels les locuteurs procèdent par divers ajustements discursifs. Dans cette perspective, c'est l'interaction qui contribue à faire émerger et à gérer les appartenances des locuteurs à des communautés. En particulier, les locuteurs peuvent s'attribuer ou se voir attribués, à des degrés divers mais toujours en fonction du déroulement interactif (topics, interlocuteurs, situations, …), différentes identités, dont l'élaboration rend compte d'enjeux sociaux qui s'incorporent dans les procédés de catégorisation, entendus comme lieux d'inclusion ou d'exclusion et comme lieux d'identification et de différenciation. A chaque fois, la catégorie /romand/ est au coeur de ces enjeux.



© Institut de Linguistique Française 2008