Open Access
Numéro
SHS Web Conf.
Volume 78, 2020
7e Congrès Mondial de Linguistique Française
Numéro d'article 02005
Nombre de pages 13
Section Francophonie
DOI https://doi.org/10.1051/shsconf/20207802005
Publié en ligne 4 septembre 2020
  • Akpossan, J. (2015). La consonne/R/comme indice de la variation lectale: cas du français guadeloupéen en contact avec le créole guadeloupéen. Thèse de doctorat, Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3. [Google Scholar]
  • Avanzi, M. (2017). Atlas du français de nos régions. Paris: Armand Colin. [Google Scholar]
  • Candea, M. (2017). Pratiques de prononciation et enjeux sociaux. Approches post- variationnistes en sociophonétique du français de France. Grenoble: Université Grenoble Alpes, https://hal.archives-ouvertes.fr/tel-01910667/document. [Google Scholar]
  • Côté, M.-H. (2014).« Liaison et assibilation en français laurentien ». In: Soum-Favaro C., A. Coquillon & J.-P. Chevrot, La liaison: approches contemporaines. Berlin: Peter Lang, 9–31. [Google Scholar]
  • Darcy, I. (2006). Assimilation phonologique et reconnaissance des mots. Berne, Berlin, Bruxelles: Peter Lang (Col. Publications Universitaires Européennes, Série XXI, N° 292. [Google Scholar]
  • Fattier, D. (2010). « Le français d’Haïti (dans sa relation osmotique avec le créole): remarques à propos des sources existantes ». In: Thibault, A. (éd.), Le français régional antillais: exploration et délimitation d’un concept. Paris: L’Harmattan, 315337. [Google Scholar]
  • Gadet F. (2007). La variation sociale en français. Paris: Ophrys. [Google Scholar]
  • Gendron, J.-D. (2014). La modernisation de l’accent québécois, de l’accent traditionnel au nouvel accent, 1841–1960: esquisse historique: contribution à l’histoire de la prononciation du français au Québec. Québec: Presses de l’Université Laval. [Google Scholar]
  • Govain, R. (2013). « Le français haïtien et l’expansion du français en Amérique ». In: Castellotti V. (dir.), Le(s) français dans la mondialisation. Bruxelles/Fernelmont: Éditions EME Intercommunications, 85–103. [Google Scholar]
  • Govain, R. (2009). Plurilinguisme, pratique du français et appropriation de connaissances en contexte universitaire en Haïti. Thèse de doctorat, Université Paris VIII. [Google Scholar]
  • Govain, R. (2008), Normes endogènes et enseignement-apprentissage du français en Haïti. Études créoles, n°s 1 et 2, 131–164. [Google Scholar]
  • Hibbert, F. (1993) [1923]. Les simulacres. L’aventure de M. Hellenus Canton. Port-au- Prince: Éditions Fardin. [Google Scholar]
  • Léon, P. et al. (2008). Phonétique du FLE. Prononciation: de la lettre au son. Paris: Armand Colin. [Google Scholar]
  • Martinet, A. (1945). La prononciation du français contemporain, témoignages recueillis dans un camp d’officiers prisonniers. Paris/Genève: Droz. [Google Scholar]
  • Meney, L. (2017). Le français québécois entre réalité et idéologie. Un autre regard sur la langue. Étude sociolinguistique. Québec: Presses de l’Université Laval. [Google Scholar]
  • Navarro, S. (2016). Le/r/en anglais. Histoire, phonologie et variation. Dijon: Éditions universitaires de Dijon. [Google Scholar]
  • Pierret, J.-M. (1994). Phonétique historique du français et notions de phonétique générale. Louvain-la-Neuve: Peeters (Nouvelle édition). [Google Scholar]
  • Pompilus, P. (1961). La langue française en Haïti. Thèse de doctorat, IHEAL. [Google Scholar]
  • Saint-Fort, H. (2007). « La langue de Jacques Roumain. Le ‘français haïtien’ dans “Gouverneurs de la rosée”: Analyse et classement des particularités lexicales du roman ». In: Leconte F.-A. (dir.), Haïti et Littérature. Jacques Roumain au pluriel. Paris: Books, 184–205. [Google Scholar]
  • Walker, D.C. (1984). The Pronunciation of Canadian French. Ottawa: University of Ottawa Press. [Google Scholar]
  • Warnant, L. (1996). Orthographe et prononciation en français: les 12.000 mots qui ne se prononcent pas comme ils s’écrivent. Louvain-la-Neuve: Duculot. [Google Scholar]