Open Access
Numéro
SHS Web Conf.
Volume 46, 2018
6e Congrès Mondial de Linguistique Française
Numéro d'article 14005
Nombre de pages 21
Section Syntaxe
DOI https://doi.org/10.1051/shsconf/20184614005
Publié en ligne 9 juillet 2018
  • Benzitoun C., et al. (2010). tu veux couper là faut dire pourquoi : propositions pour une segmentation syntaxique du français parlé, CMLF, La Nouvelle Orléans, 139-155. [Google Scholar]
  • Biardzka, E. (2011). Exception, restriction, mis à part sur le sens hétérogène des constructions prépositionnelles dites « exceptives », Romanica Cracoviensia, 11, 32-40. [Google Scholar]
  • Blanche-Benveniste, C. et al. (1990). Le français parlé : études grammaticales, Paris : CNRS. [Google Scholar]
  • Botalla M.-A. (à paraître). Modélisation de la production des énoncés averbaux : le cas des compléments différés. Thèse de l’Université Paris 3 Sorbonne Nouvelle. [Google Scholar]
  • Choi-Jonin, I. et Migno, F. (2011/2). Les emplois de sinon et le processus d’interprétation, Travaux de linguistique, 63, 59-84. [CrossRef] [Google Scholar]
  • Creissels, D. (1995). Éléments de syntaxe générale. Paris : Presses Universitaires de France – PUF. [Google Scholar]
  • Gajewski, J. (2008). Npi any and connected exceptive phrases, Language Semantics, 16(1). 69-110. [CrossRef] [Google Scholar]
  • García Álvarez, I. (2008). Generality and exception. A study in the semantics of exceptives. Thèse de Doctorat, SU. [Google Scholar]
  • Gerdes K. et Kahane S. (2009). Speaking in piles: Paradigmatic annotation of French spoken corpus, Proceedings of the Fifth Corpus Linguistics Conference, Liverpool. [Google Scholar]
  • Gerdes K. et Kahane S. (2015). Non-constituent coordination and other coordinative constructions as dependency graphs, Depling, Uppsala. [Google Scholar]
  • Grevisse, M. et Goosse, A. (2008). Le bon usage. Grammaire française. Bruxelles : De Boeck-Duculot. [Google Scholar]
  • Guénot, M-L. (2005). La coordination considérée comme un entassement paradigmatique : description formalisation et intégration, CENTAL, 178-187. [Google Scholar]
  • Harris, Z. (1976). Notes du cours de syntaxe. Pais : Du Seuil. [Google Scholar]
  • Harris, Z. (1982). A Grammar of English on Mathematical Principles; New York: John Wiley & Sons. [Google Scholar]
  • Hoeksema, J. (1987). The logic of exception, in: Miller, A., Powers, J., Proceedings of the Fourth Eastern States Conference on Linguistics, Columbus, OH, 100-113. [Google Scholar]
  • Hoeksema, J. (1995). The semantics of exception phrases, Quantifiers, logic, and language, 145 -177. [Google Scholar]
  • Ionescu, E. (2013). Exceptive Phrases in Romanian. A Fragment-based Analysis, The 20th International Conference on Head-Driven Phrase Structure Grammar. [Google Scholar]
  • Kahane S. et al. (2016). Guide d’annotation syntaxique Orféo (version Platinum). [Google Scholar]
  • Kahane S. et Pietrandrea P. (2012). La typologie des entassements en français, CMLF, Lyon, 1809-1828. [Google Scholar]
  • Kahane, S. et al. (2017). Annotation micro-et macrosyntaxique manuelle et automatique de français parlé, Journée Floral, Orléans. [Google Scholar]
  • Kleiber, G. (2005). Comment se « règle » linguistiquement l’exception : petite sémantique des constructions exceptives, Faits de langues, 25, 39–52. [Google Scholar]
  • Lappin, S. (1996). Generalized quantifiers, exception phrases, and logicality, Journal of Semantics, 13, 197-220. [CrossRef] [Google Scholar]
  • Le Goffic, P. (1993). Grammaire de la phrase française. Paris : Hachette. [Google Scholar]
  • Léard, J.M. et Marengo, S. (2006). L’exception et la restriction : similitude, différence ou inclusion ?, in : La relation partie-tout (éd. Georges Kleiber, Catherine Schnedecker, Anne Theissen, Peeters, Leuven). [Google Scholar]
  • Moignet, G. (1959). Les signes de l’exception dans l’histoire du français. Genève : Droz. [Google Scholar]
  • Moltmann, F. (1992). Coordination and comparatives. Thèse de Doctorat, MIT. [Google Scholar]
  • Moltmann, F. (1995). Exception sentences and polyadic quantification. Linguistics and Philosophy, 18, 223–280. [CrossRef] [Google Scholar]
  • Mouret, F. (2007). Grammaire des constructions coordonnées. Coordinations simples et coordinations à redoublement en français contemporain. Thèse de Doctorat, Paris VII. [Google Scholar]
  • Mourin, L. (1980). L’exception et la restriction dans les langues romanes, Travaux de Linguistique et de Littérature, 18, 173-175. [Google Scholar]
  • Munn, A., (1993). Topics in the syntax and semantics of coordinate structures. These de Doctorat, University of Maryland, College Park. [Google Scholar]
  • Nølke, H. (1983). Les adverbes paradigmatisants : fonction et analyse. Copenhague : Akademisk Forlag. [Google Scholar]
  • Pérez-Jimenéz I. et Mareno-Quibén N. (2012). On the Syntax of Exceptions. Evidence from Spanish, Lingua, 122, 582–607. [CrossRef] [Google Scholar]
  • Piot, M. (1995). Composition transformationnelle des phrases par subordination et coordination, Thèse de Doctorat, Paris 7. [Google Scholar]
  • Piot, M. (2005). Sur la nature des fausses prépositions sauf et excepté, French Language Studies, 5, 297-314. [CrossRef] [Google Scholar]
  • Potsdam E. et Polinsky M. (2017). A Preliminary Look at Exceptives in Tahitian, in: Asking the Right Questions: Essays in Honor of Sandra Chung, 28-36. [Google Scholar]
  • Reinhart, T. (1991). Elliptic conjunctions – non-quantificational QR, in: Kasher, A. (Ed.), The Chomskian Turn. Blackwell, Cambridge, MA, 360-384, [Google Scholar]
  • Roig, A. et Rosier, L. (2012). « Rien de nouveau… mis à part plusieurs pensées futiles », Arts et Savoirs [En ligne], 2. [Google Scholar]
  • Rouzzi, P. (2008). La relation de limitation et d’exception dans le français aujourd’hui : « excepté », « sauf » et « hormis » comme pivots d’une relation algébrique, CMLF’08, 2601-2614. [Google Scholar]
  • Soltan, U. (2016). On the syntax of exceptive constructions in Egyptian Arabic, Perspectives on Arabic linguistics, XXVII, (éd. Stuart Davis and Usama Soltan). [Google Scholar]
  • Tesnière L. (1959). Eléments de syntaxe structurale. Paris : Kliencksieck. [Google Scholar]
  • von Fintel, K. (1993). Exceptive constructions, Natural Language Semantics, 1, 360-384. [CrossRef] [Google Scholar]