Open Access
Numéro
SHS Web Conf.
Volume 46, 2018
6e Congrès Mondial de Linguistique Française
Numéro d'article 01013
Nombre de pages 20
Section Discours, pragmatique et interaction
DOI https://doi.org/10.1051/shsconf/20184601013
Publié en ligne 9 juillet 2018
  • Amossy R. (1999). « L’Ethos au carrefour des disciplines : rhétorique, pragmatique, sociologie des champs », dans R. Amossy (éd.), Images de soi dans le discours. La construction de l’ethos. Lausanne : Delachaux et Niestlé, p. 129-156. [Google Scholar]
  • Amossy R. (2000/2013). L’Argumentation dans le discours. Paris : Nathan/Armand Colin. [Google Scholar]
  • Amossy R. (2010). La présentation de soi. Ethos et identité verbale, Paris : PUF. [Google Scholar]
  • Amossy R. (2014). « L’éthos et ses doubles contemporains. Perspectives disciplinaires », Langage et société, n° 149, Ethos discursif, p. 13-30. [Google Scholar]
  • Amossy R. (éd.) (1999). Images de soi dans le discours. La construction de l’ethos, Lausanne : Delachaux et Niestlé. Aristote, Rhétorique, traduction française P. Chiron (2007), Paris : Flammarion. [Google Scholar]
  • Bacot P. et Gaboriaux C. (2016). « Discourir pour présider ». Mots. Les langages du politique, n° 112, Discours présidentiels et de présidentielles, p.9-17. [Google Scholar]
  • Baider F. (2015). « Évaluation de la présidentiabilité (à l’interface de la sémantique lexicale et de la linguistique de corpus) ». Mots. Les langages du politique, n° 108, Thèmes et thématiques dans le discours politique, p. 103-128. [Google Scholar]
  • Cabasino F. (2009). « La construction de l’ethos présidentiel dans le débat télévisé français ». Mots. Les langages du politique, n° 89, 2007. Débats pour l’Élysée, p. 11-23. [Google Scholar]
  • Chabrol C. (2006). « “Identités” Sociales et discursives ». Questions de communication, n° 9, Rôles et identités dans les interactions conflictuelles, p. 5-27. [Google Scholar]
  • Charaudeau P. (2005). Le Discours politique. Paris : Vuibert. [Google Scholar]
  • Charaudeau P. (2013). La conquête de pouvoir. Opinion, persuasion, valeur. Les discours d’une nouvelle donne politique. Paris : L’Harmattan. [Google Scholar]
  • Charaudeau P. (2015). « Le charisme comme condition du leadership politique ». Revue française des sciences de l’information et de la communication, n° 7, http://rfsic.revues.org/1597. [Google Scholar]
  • Constantin de Chanay H. (2006). « Pouvoir des images d’avant le pouvoir : de l’ethos dans les portraits des candidats à l’élection présidentielle 2002 en France ». Sémiotica, n° 159, 1/4, p. 151-177. [Google Scholar]
  • Constantin de Chanay H. (2009). « Corps à corps en 2007 : Nicolas Sarkozy face à Ségolène Royal ». Itinéraires. Littérature, Textes, Cultures, n° 1, p. 61-80. [Google Scholar]
  • Constantin de Chanay H. et Kerbrat-Orecchioni C. (2007), « 100 minutes pour convaincre : l’ethos en action de Nicolas Sarkozy », dans M. Broth et al. (éds), Actes du colloque Le Français parlé des médias. Stockholm : Acta Universitatis Stokholmiens, p. 309-329. [Google Scholar]
  • Dakhlia J. (2008). « La représentation politique à l’épreuve du people : élus, médias et peopolisation en France dans les années 2000 ». Le Temps des médias, n° 10, Peopolisation et politique, p. 66-81. [Google Scholar]
  • Desterbecq J. (2015). La peopolisation politique. Louvain-la Neuve : De Boeck. [CrossRef] [Google Scholar]
  • Détrie C. et al. (éds) (2001). Termes et concepts pour l'analyse du discours, Paris : Honoré Champion. [Google Scholar]
  • Goffman E. (1959/1973). La Mise en scène de la vie quotidienne, tome 1, La Présentation de soi, Paris : Minuit. [Google Scholar]
  • Jaubert A. et Mayaffre D. (2013). « Ethos préalable et éthos (re)construit. La transformation de l’humour légendaire de François Holande ». Langage et société, n° 146, p. 71-88. [CrossRef] [Google Scholar]
  • Kerbrat-Orecchioni C. (2002). « Rhétorique et interaction », dans R. Koren et R. Amossy (éds), Après Perelman : quelles nouvelles politiques pour les nouvelles rhétoriques ?. Paris : L'Harmattan, p. 173-196. [Google Scholar]
  • Kerbrat-Orecchioni C. (2016). « Les débats présidentiels comme lieu de confrontation d’éthos : une approche interactionnelle du discours politique », dans M. Degani, P. Frassi et M.I. Lorenzetti (éds). The Languages of Politics, vol. 2, Cambridge Scholars Publishing, p. 9-32. [Google Scholar]
  • Kerbrat-Orecchioni C. (2017). Les débats de l’entre-deux-tours des élections présidentielles françaises. Paris : L’Harmattan. [Google Scholar]
  • Lagroye J. (1997). « On ne subit pas son rôle ». Politix, n° 38, L’institution des rôles politiques, p. 7-17. [Google Scholar]
  • Le Bart Ch. (2003). « L’analyse du discours politique : de la théorie des champs à la sociologie de la grandeur ». Mots. Les langage du politique, n° 72, p. 97-110. [Google Scholar]
  • Le Bart Ch. (2009). « Les présidentiables de 2007 entre proximité et surplomb ». Mots. Les langages du politique, n° 89, 2007. Débats pour l’Élysée, p. 39-55. [Google Scholar]
  • Maingueneau D. (1998). Analyser les textes de communication. Paris : Dunod. [Google Scholar]
  • Maingueneau D. (1999). « Ethos, scénographie, incorporation ». dans R. Amossy (éd.), Images de soi dans le discours. La construction de l’ethos, Lausanne, Delachaux et Niestlé, p. 75-102. [Google Scholar]
  • Maingueneau D. (2002). « Problèmes d’ethos ». Pratiques, n° 113-114, p. 55-67. [CrossRef] [Google Scholar]
  • Maingueneau D. (2014). « Retour critique sur l’ethos ». Langage et société, n° 149, Ethos discursif, p. 31-48. [CrossRef] [Google Scholar]
  • Mayaffre D. (2012). Mesure et démesure du discours. Paris : Presses de Sciences-Po. [Google Scholar]
  • Mayaffre D. (2016). « Du candidat au président. Panorama logométrique de François Hollande ». Mots. Les langages du politique, n° 112, p. 81-92. [Google Scholar]
  • POLITIX, n° 28, (1994), Le métier d’élu : jeux de rôles. [Google Scholar]
  • POLITIX, n° 38, (1997), L’institution des rôles politiques. [Google Scholar]
  • Richard A. et Sandré M. (2013). « Le débat télévisé de primaires : un nouveau genre médiatique de discours politique en France ». Nottingham French Studies, vol. 52, n° 2, Vivement dimanche : Media, Politics and France’s Electoral Year 2011-12, p. 215-226. [CrossRef] [Google Scholar]
  • Sandré M. (2011). « Dialogisme, comportement et débat politique télévisé : Ségolène Royal lors du débat de l’entre-deux tours ». dans A. Jaubert et al. (dir.), Discours rapporté, citation et pratiques sémiotiques, volume 2, Citations II. Citer pour quoi faire ? Pragmatique de la citation, Academia Bruylant, p. 241-256. [Google Scholar]
  • Sandré M. (2014). « Ethos et interaction : analyse du débat politique Hollande/Sarkozy ». Langage et société, n° 149, Ethos discursif, p. 69-84. [CrossRef] [Google Scholar]
  • Théviot A. (2016). « ’Rôle’ politique et modelage des identités de genre. Du candidat au Président : mise en scène virtuelle des masculinités de François Hollande ». Genre en séries, n 3, p. 45-74. [Google Scholar]
  • Weizman E. (2006), « Rôles et identités dans les interactions conflictuelles ». Questions de communication, n° 9, p.7-13. [CrossRef] [Google Scholar]
  • Weizman E. (dir.) (2006). Questions de communication, n° 9, Rôles et identités dans les interactions conflictuelles. [Google Scholar]