Exporter cette référence

Interpréter les noms déverbaux : quelle relation avec la structure argumentale du verbe de base ? Le cas des noms en oir(e)

Congrès Mondial de Linguistique Française, (2008) 144
DOI: https://doi.org/10.1051/cmlf08226