Open Access
Numéro
CMLF 2008
2008
Numéro d'article 134
Nombre de pages 5
Section Linguistique du texte et de l’écrit, stylistique
DOI https://doi.org/10.1051/cmlf08327
Publié en ligne 9 juillet 2008
Congrès Mondial de Linguistique Française, Paris, France, 2008
DOI: 10.1051/cmlf08327

Pour une intégration modulaire de la stylistique dans une linguistique de l’écrit

M. Bonhomme

marc.bonhomme@rom.unibe.ch

Publié en ligne le 9 juillet 2008

Résumé
La linguistique de l’écrit constitue souvent une zone floue, entremêlant des domaines disciplinaires mal délimités et hétérogènes : la linguistique textuelle, la linguistique de l’énonciation, la pragmatique, la rhétorique ou encore l’argumentation. Notre but est de proposer un cadre d’analyse modulaire pour obtenir la meilleure cohérence possible dans l’interaction de ces champs d’étude. Dans un premier temps, nous voyons comment une perspective modulaire peut mettre en évidence la hiérarchisation de tels champs d’étude à partir du point focal formé par la linguistique de l’écrit. Nous montrons également comment les domaines disciplinaires que celle-ci englobe gagnent à être envisagés comme des modules d’analyse à la fois autonomes et complémentaires. Surtout, une démarche modulaire présente l’avantage d’offrir des angles d’attaque prédominants dans l’étude des textes écrits, tout en intégrant des approches additionnelles en fonction des productions langagières examinées. Dans un deuxième temps, nous centrons nos réflexions sur le cas exemplaire de la stylistique. Après avoir dégagé quelques-unes de ses spécificités par rapport aux autres disciplines (orientation distinctive sur les textes, attention aux marquages expressifs dans les productions écrites…), nous établissons comment elle ne peut atteindre pleinement ses objectifs qu’en subsumant dans sa visée les apports des autres champs disciplinaires qui fonctionnent alors comme des modules susceptibles d’éclairer son orientation singularisante. Le choix de ces autres champs disciplinaires dépend chaque fois des objectifs stylistiques recherchés et de la nature des textes étudiés. Enfin, l’examen du cas particulier de l’oxymore nous donne l’occasion de tester ce que peut être une étude stylistique modulaire dans le cadre des figures du discours. On constate, entre autres, que la stylisation de l’oxymore résulte de la prise en compte conjointe des modules fournis par la linguistique textuelle, la linguistique de l’énonciation et la pragmatique. Au terme d’un tel examen, il est possible d’évaluer plus rigoureusement l’expressivité d’ensemble des marquages oxymoriques qui ont d’abord été intuitivement pressentis comme stylistiques.



© Institut de Linguistique Française 2008

Current usage metrics show cumulative count of Article Views (full-text article views including HTML views, PDF and ePub downloads, according to the available data) and Abstracts Views on Vision4Press platform.

Data correspond to usage on the plateform after 2015. The current usage metrics is available 48-96 hours after online publication and is updated daily on week days.

Initial download of the metrics may take a while.